Le Feng Shui traditionnel chinois

Le Feng Shui est un art millénaire d'origine chinoise qui a pour but d'harmoniser l'énergie d'un lieu de manière à favoriser la santé, le bien-être et la prospérité de ses occupants.

•La configuration de l'environnement, proche et lointain, les flux, les matériaux, les couleurs, la lumière, symboliques … de nombreux éléments vont être étudiés pour aller vers une compréhension globale des mécanismes terrestres, humains et célestes.

Le Feng Shui vise à agencer les espaces en fonction des flux visibles et invisibles pour obtenir un équilibre des forces et une circulation de l'énergie optimale, dans le sens du projet de vie des occupants.

Il est un des arts taoïstes, au même titre que la médecine traditionnelle chinoise ou l'acupuncture, avec lesquelles il partage les codes, les principes et connaissances s'appuyant sur :

La loi universelle du TAO qui repose sur l’observation de la nature, de son fonctionnement et de ses changements perpétuels. L’art de vivre en harmonie avec l’univers et avec soi-même, intérieurement comme extérieurement

L’impermanence, une constante mutation

Le yin, le yang, l’art de vivre en harmonie avec l’univers et avec soi-même, intérieurement comme extérieurement

Les 5 éléments : Ces cinq éléments représentent 5 principes qui constituent tout ce qui est dans l’univers. Chacun de ces éléments, sorte d’emblème, possède des propriétés caractéristiques :

le feu     la terre     le métal     l’eau     le bois

 

Il se réfère au temps, date de naissance du lieu, et des occupants; et à l'orientation de la façade, l'implantation du lieu dans son contexte large et proche

Comme la médecine chinoise, l’acupuncture, … Le Feng Shui  participe à l’équilibre Corps / Ame / Esprit / Environnement. 

•C’est la voie de l’équilibre et de l’harmonie, le Yin et le Yang indissociables.

•C’est une pensée globale, qui vise l’harmonie entre l’Homme et son environnement, selon laquelle toutes choses sont reliées entre elles par l’énergie vitale

L’orientation et la date de construction du lieu donne une lecture des espaces sous la forme d’une « carte énergétique »